Q Measurement

Présentation de la Méthode par mesure Doppler 


La grande majorité des jaugeages par la méthode doppler pratiqués en France se font par déploiement mobile, en mode autonome.

Ainsi on conjugue les avantages de précision de la mesure par effet Doppler et de la rapidité du jaugeage par bateau mobile. C’est la commodité de cette technique qui fait essentiellement le succès de l’aDcp en hydrologie.

En quelques traversées successives et de valeurs cohérentes de la section suffisent généralement à établir un débit fiable.

Le courantomètre à effet Doppler est un procédé de jaugeage à ultrasons mobile, monté sur un zodiac. Son principe est simple: en mesurant la différence de phase entre une onde émise et celle de son écho, il détermine d'une part la vitesse de l'eau en tout point de la section, et d'autre part le profil du fond et la vitesse de déplacement du bateau.

Il se place dès lors en complément des techniques de jaugeages existantes pour évaluer de nouveaux débits. L'ADCP enregistre l'intensité de l'énergie acoustique réfléchie et reçue à partir des particules en suspension dans l'eau.

L’ADCP fait une mesure de la différence de phase entre l'onde émise et reçue, grâce à une fonction de priorité, il affecte un poids prépondérant aux données centrales d'une cellule, il s'affranchit ainsi de l'influence d'une cellule sur l'autre. Cette information constitue une assurance sur la qualité des mesures réalisées: l'intensité de l'écho permet de savoir sur quoi il s'est réfléchit (fond, particules,...). En fonctionnement normal, on doit observer une décroissance régulière de l'intensité de l'écho renvoyé par les particules en suspension en fonction de la profondeur.

Profil ADCP